Devenez mécène

La Danse Pieuse Klaus Mann

Accueil
Spectacles
La Danse Pieuse
La Danse Pieuse est le premier roman de l’auteur allemand Klaus Mann, écrit en 1926 au début de la République de Weimar. Il est considéré comme le premier roman homosexuel de langue allemande. 

Le jeune peintre Andreas ambitionne de peindre Dieu en personne, entouré d'enfants dansant une ronde ; mais déprimé, il part vivre à Berlin. Il y rencontre Franziska, jeune fille très masculine, qui s'éprend de lui, et ensemble ils courent les bars homosexuels. Ici, des évocations hallucinées des bas-quartiers de Berlin et de Hambourg. Mais il n'y a d'amour véritable que dans le renoncement charnel, puisque Franziska n'aime qu'Andreas, qui n'aime qu'Andreas, qui n'aime qu'un autre, qui n'aime sans doute personne...

Les extraits seront lus par Patrick Zimmermann, que nous retrouvons dans deux spectacles du Festival ; Péguy-Jaurès et Cabaret.

Extrait

« Et le soir, il s’enivra dans les endroits où il y avait du bruit. Là où la musique de jazz sifflait et criait, là où les cocottes déployaient leurs charmes abondants dans leurs petites loges, et Andreas était là, parmi des inconnus, la fumée des cigarettes devant le visage, et il riait, racontait des absurdités qui se perdaient dans des horizons lointains, il bavardait, soûl, et il buvait. » - Deuxième partie, chapitre IV

Préface de Klaus Mann

« Beaucoup d’interrogations, beaucoup de pensées emplissent mon « livre d’aventure » ; elles sont souvent émises de manières bien trop directes, bien trop immédiates et font pas trop penser à des confessions. Je ne saurais donc tenir ce livre pour l’ « œuvre » de cette jeunesse, pour sa mise en forme. Il peut éventuellement se poser en document puisque les « troubles qui nous vinrent de cette période extraordinaire » y trouvent un miroir qui n’est que trop précis.

Celui qui pourra sentir dans mon « document » ne serait-ce qu’une lueur et (un souffle d’un éclat d’innocence, de foi et de piété) mérite ma reconnaissance, comme s’il avait deviné ce que j’ai de meilleur. »

Distribution
Représentations

Jardin des Écritures
  • mercredi 23 juillet 18h00
Tarifs

Gratuit
Réserver

Archives

- festival 2019
- festival 2018
- festival 2017
- festival 2016
- festival 2015
- festival 2014
- festival 2013

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle