Sylvie Maury

Sylvie Maury

D’abord élève au sein de l’école du Grenier théâtre à Toulouse, elle poursuit sa formation d’Art Dramatique au Conservatoire National de Région de Toulouse complétée par des stages de danse contemporaine.
Elle a joué sous la direction de Francis Azéma dans Tartuffe Peut-être d’après Molière, Outrage au public de Peter Handke, Crazy Georges Cabaret, Les Justes d’Albert Camus, La Mouette d’Anton Tchékhov, Derniers remords avant l’oubli et Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce, Le Misanthrope de Molière, Mademoiselle Julie d’Auguste Strindberg, La Douleur de Marguerite Duras, Adieu Monsieur Tchekhov de Céline Monsarrat, Andromaque de Racine, Hiver de Jon Fosse (co-mise en scène), Le plus heureux des trois d’Eugène Labiche. Elle a également été dirigée par Arnold Duquesne dans La répétition et L’amour puni de Jean Anouilh, Luca Franceschi dans Hamlet de William Shakespeare, Jean-Pierre Beauredon dans Le Dom Juan de Molière, Anne Lefèvre dans Pour rire.. Pour passer le temps de Sylvain Levey, Denis Rey dans L’Amant de Harold Pinter.

Elle participe à plusieurs créations : Dom Juan de Molière, Les Antigones de Sophocle et Jean Anouilh, Bérénice de Racine.
Elle crée et met en scène le Cabaret Canaille, tour de Chant sur le répertoire coquin et Visite de Jon Fosse.

Royaume de femmes lectures musicales d’après des nouvelles d’Anton Tchékhov est sa première création au sein de sa structure théâtrale, Quérida Cie.
Elle a joué dernièrement au Théâtre Sorano - Toulouse - , La Fausse suivante de Marivaux avec ses complices et comédiens du Collectif FAR.

Elle a participé à de nombreux spectacles de la chorégraphe, Brigitte Ficher comme danseuse : Requiem U 238, Petites histoires douces et cruelles, Respire.

Spectacles
© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle