Devenez mécène

Les FablesL’Agence de Voyages Imaginaires joue avec les Fables de la Fontaine

Après Shakespeare, les mythes grecs, Molière ou Rostand, c’est à ce nouveau pan de notre patrimoine littéraire que s’attelle avec malice l’Agence de Voyages Imaginaires. La troupe a toujours eu à cœur de revisiter l’histoire du théâtre, pour en révéler la nécessité sociale depuis l’aube de l’Humanité. 

Durée du spectacle: 1h30
Durée du cabaret : 1h30

L’Agence de Voyages Imaginaires revisite l’histoire du théâtre pour mieux en révéler la nécessité collective. Après Shakespeare, les mythes grecs et Rostand, elle se saisit de La Fontaine, piochant dans ce vaste répertoire des fables incontournables ou mal connues.

Amoureux d’un théâtre visuel, esthétique, populaire et lumineux, Philippe Car recherche dans sa mise en scène une convivialité exigeante. Avec des airs de comédie musicale, de concert foutraque, voire de grand bal pour toutes et tous, les animaux anthropomorphes mènent ici la danse. Ils souffrent, convoitent, s’exposent, se chamaillent, sont récompensés ou punis. Le merveilleux se fait extravagant. La sagesse s’encanaille dans les nuées de plumes, de poils, de paillettes. La patte est soyeuse, caressante, mais peut aussi griffer.

 

LE CABARET FABLES

À l’issue des représentations, la soirée se poursuit sous les platanes de la Cour du Puy, avec le Cabaret Fables.

À déguster sans modération autour d’un verre.

 

Le projet

Véritable livre de sagesse, le bestiaire des Fables est particulièrement riche de modèles. En vertu d’un symbolisme animalier, ses « héros » apparaissent tour à tour comme des bourreaux ou des victimes, reconstituant toute une société en miniature.

La Fontaine nous tend un miroir trompeur, un piège à illusions.

Ses fables dénouent l’obscure pelote des âmes et, sans mentir, elles disent toujours autre chose que ce qu’elles semblent dire. Pouvoir, servilité, hypocrisie, sagesse, mort... font face à la liberté de l’esprit comme le plus grand des bonheurs. Chaque fable est constituée comme un mini-drame, avec une structure théâtrale fortement marquée : un décor campé en quelques mots et une intrigue, exposée rapidement et progressant vers le dénouement, conformément à la psychologie des personnages. La Fontaine y utilise toutes les ressources de la langue au niveau lexical et stylistique.

Les Fables ou le Jeu de l’Illusion questionne le mode d’être et d’existence de l’homme dans son rapport au monde, à la nature et tout simplement à l’autre. Celui qui est différent... Tel que La Fontaine l’a posé, de façon habilement dissimulée, il y a quelques siècles, et tel qu’il se pose encore aujourd’hui.

Tel un laboratoire de recherche exposé aux yeux du public, le plateau se fait aussi agora. Il ne s’agit pas de s’en tenir à une lecture univoque des Fables mais de les poser en objet de partage en confrontant les constats du passé aux problématiques de notre époque ; comme un fertile terreau extirpé de l’inconscient collectif, qui viendra animer nos réflexions contemporaines et mettre nos comportements en perspective.

Distribution
  • D'après : Jean de la Fontaine
  • Création collective mise en scène : Philippe Car
  • Avec : Élise Pignard
  • Valérie Bournet
  • Nicolas Delorme
  • Martin Mabz
  • Manipulations au plateau : Valérie Pocreau et Anaëlle Michel
  • Composition musicale : Vincent Trouble et Nicolas Delorme
  • Création lumières : Julo Etiévant
  • Costumes : Christian Burle
  • Décors et accessoires : Jean-Luc Tourné et Yann Norry
  • Création son : Christophe Cartier
  • Création des images vidéos : Nicolas Delorme
  • Régie générale : Valérie Pocreau et Anaëlle Michel
  • Régie lumière : Alice Leclerc et Thomas Hua
  • Régie son : Benjamin Delvalle et Christophe Cartier
  • Assistanat à la mise en scène : Laurence Bournet
  • Création de l'expo et des loges : Maëva Longvert et Yann Norry
  • Direction et conseils en technique : Benoit Colardelle

Presse

L'Agence vagabonde dirigée par Philippe Car s'essaye avec malice à l'adaptation de ces bestiaires centenaires. Une trentaine d'entre eux sont portés à la scène, ponctués d'interventions musicales. Ils portent nos psychés à étaler devant elles et avec tolérance nos petites manigances. Un voyage interne, externe, et mouvant. Ventilo

Un spectacle jubilatoire d'une pénétrante lucidité. Zibeline

 

Production : Agence de voyages imaginaires - Compagnie Philippe Car

Coproductions : Le Théâtre du Gymnase et Bernardines/Marseille, Scène Nationale 61, Scène Nationale de Saint-Nazaire, Théâtre du Parc d’Andrézieux-Bouthéon, Pôle Arts de la Scène — Friche la Belle de Mai, Bonlieu — Scène Nationale d’Annecy, Le Cratère — Scène Nationale d’Alès, Le Grand Angle — Scène régionale Pays Voironnais, Espace Lino Ventura — Mairie de Garges-lès-Gonesse, Théâtre de Chevilly-la-rue, La Machinerie — Théâtre de Vénissieux,
Service culturel DLVA — Théâtre Jean le Bleu de Manosque, Théâtre de La Renaissance — Mondeville.

Avec le soutien de l’Institut Français - Ville de Marseille pour le voyage d’étude à Barranquilla/Colombie ; la SPEDIDAM, Département des Bouches-du-Rhône – Centre départemental de créations en résidence.

Aide à la composition musicale : Le Sémaphore/Théâtre de Cébazat.

© Elian Bachini

Réserver
Représentations

Espace Mitterrand, Figeac
  • mardi 02 août 2022 21h30
  • jeudi 04 août 2022 21h30
Informations / repli

Autour du spectacle
Les Rendez-vous des Curieux
Apéro rencontre avec l'équipe des Fables le 4 août à 11h30 au Jardin des écritures

Tarifs

Tarif pleinTarif réduit-découverteTarif passionTarif jeune
série unique 2218146

Abonnement découverte : nominatif, 4 spectacles minimum au tarif découverte.
Abonnement passion : nominatif, 8 spectacles minimum au tarif passion.
Tarif découverte / réduit : groupes à partir de 10 personnes, CE.
Tarif passion / réduit + : demandeurs d’emploi et intermittents du spectacles (sur présentation d’un justificatif)
Tarif jeune : moins de 18 ans, étudiants de moins de 25 ans.

Archives

- festival 2021
- festival 2020
- festival 2019
- festival 2018
- festival 2017
- festival 2016
- festival 2015
- festival 2014
- festival 2013

© 2013 Scenograph - Création Pixbulle