Devenez mécène

ZIG-ZIGhommage à Bernadette Lafont

un film réalisé par László Szabó en 1975. Avec Bernadette Lafont et Catherine Deneuve. « une comédie musicale des années 70 ! » 

Un film français de Laszlo SZABO (1974)
Avec : Catherine Deneuve, Bernadette Lafont, Hubert Deschamps, Walter Chiari, Jean-Pierre Kalfon, Yves Afonso

Marie et Pauline partagent le même appartement, le même numéro dans un cabaret de Pigalle, les mêmes revenus. Mais une sombre histoire d'enlèvement met en péril leur association

Vidéo : la chanson culte de Zig-Zig

Pourquoi Zig Zig?  Zig est le surnom que portent à la fois Catherine Deneuve et Bernadette Lafont dans ce film de 1974 où elles interprètent deux chanteuses de beuglant, légèrement prostituées sur les bords. Et Zig et Zig, ça fait Zig Zig

 

Zig Zig, l'histoire : Marie (Catherine Deneuve) et Pauline, deux chanteuses de cabaret, se prostituent gentiment et occasionnellement pour s'offrir un chalet à la montagne. Pauline (Bernadette Lafont) est amoureuse d'un guitariste inquiétant (Jean-Pierre Kalfon) qui a enlevé une cantatrice et exige une forte rançon. M. Jean (Hubert Deschamps), un policier à la retraite, résout l'affaire et délivre la pauvre castafiore. Sur ces entrefaites, Pauline et Marie, que les péripéties ont rapprochées, se découvrent un amour réciproque. Mais M. Jean, qui est amoureux de Marie, veille au grain ! Les surprenant en train de fricoter, il abat Pauline. Non, mais ! Qu'est-ce que c'est que ces façons !

Laszlo Szabo, le réalisateur de Zig Zig, est surtout connu pour ses rôles à l'écran. Né en 1936 à Budapest (Hongrie) et arrivé en France en 1956, l'acteur a connu les beaux jours de la Nouvelle vague française en passant devant les caméras de Claude Chabrol (Les cousins, 1958 ; A double tour, 1959 ; Les bonnes femmes, 1959; Ophélia, 1961), Jacques Baratier (La poupée, 1962), et, surtout, Jean-Luc Godard (Le petit soldat, 1960 ; Vivre sa vie, 1962 ; Alphaville, 1965 ; Pierrot le fou, 1965 ; Made in USA, 1966 ; Week-end, 1967). Laszlo Szabo a aussi joué pour Costa-Gavras (L'aveu, 1969), Claude Berri (Le mâle du siècle, 1974), Michel Deville (Le dossier 51, 1978), Patrice Chéreau (Judith Therpauve, 1978), François Truffaut (Le dernier métro, 1980), Jacques Rivette (L'amour par terre, 1983) ou Eric Rohmer (Les nuits de la pleine lune, 1984). Plus récemment, on l'a vu dans plusieurs films signés par des "héritiers" de la Nouvelle vague comme Arnaud Desplechin (La sentinelle, 1991 ; Esther Kahn, 1998 ; En jouant "Dans la compagnie des hommes", 2002), Olivier Assayas (L'eau froide, 1993) ou Mathieu Amalric (Mange ta soupe, 1997).

Outre Zig Zig, l'acteur a réalisé un autre film avec Bernadette Lafont, une comédie policière (déjà loufoque) intitulée Les gants blancs du diable (1971), ainsi que deux longs métrages de fiction tournés en Hongrie, dont David, Thomas et les autres (1984) avec Jean-Louis Trintignant et Jean Rochefort. Laszlo Szabo, que l'on a aussi vu dans certains films signés par des réalisateurs hongrois réputés comme Miklos Jancso (Silence et cri, 1967 ; Sirocco d'hiver, 1969), Marta Meszaros (Marie, 1968 ; Adoption, 1974 ; Comme chez nous, 1978 ; Une mère, une fille, 1981) ou Istvan Szabo (Hanussen, 1988), était encore sur les écrans français en 2007 dans Parc d'Arnaud des Pallières, aux côtés de Jean-Marc Barr et Sergi Lopez.

(d'après le filmdujour)

 

Représentations

Cinéma Charles Boyer
  • lundi 22 juillet 2013 17h00
Tarifs

Gratuit

Archives

- festival 2021
- festival 2020
- festival 2019
- festival 2018
- festival 2017
- festival 2016
- festival 2015
- festival 2014
- festival 2013

© 2013 Scenograph - Création Pixbulle