Devenez mécène

Ernst Toller - La Conversion Poète allemand

Accueil
Spectacles
Ernst Toller - La Conversion
« La jeunesse allemande s'est engagée volontairement, sincèrement convaincue qu'elle devait défendre son pays et son peuple. La jeunesse allemande a été honteusement trompée, elle a été victime d'hommes sans foi ni loi, elle a été assassinée sur les champs de bataille. » 

Comme beaucoup d’autres artistes allemands, Ernst Toller choisit l’exil quand les nazis arrivent au pouvoir. Déjà emprisonnée pour avoir dirigé une cellule soviétique locale, le poète et dramaturge ne veut plus connaître l’enfermement. Il vit pendant deux ans au Canada et aux États Unis puis rejoint un groupe d’exilés allemands à New York dont Erika et Klaus Mann font partis. Il écrit alors quelques scénarios mais ne parvient pas à trouver de producteurs. Apprenant l’emprisonnement de sa sœur dans un des camps de la mort, il sombre dans la dépression et finira par se suicider.

Son oeuvre

La Conversion d’Ernst Toller est un drame autobiographique en vers et en six stations, commencé en 1917 et achevé en février et mars 1918, durant son emprisonnement. Portée à la scène en 1919, au théâtre de la Tribune, à Berlin, l’œuvre est publiée pour la première fois la même année sous le titre originale Die Wandlung.

En opposition à sa famille parce qu’il veut être sculpteur, Friedrich erre à la recherche d’une appartenance, d’une identité. Alors que la guerre éclate, il s’engage dans l’armée, pensant trouver dans la Patrie une nouvelle famille.

Mais ce choix l’amène très vite à cheminer, de questionnement en questionnement, vers Dieu, puis vers l’homme. La pièce se termine par une scène où Friedrich, assumant ses choix de vie – il est devenu artiste – ainsi que son engagement politique, appelle ses concitoyens à la révolution.

Écrites dans la période passée en prison (1918 – 1924), les pièces la Conversion, L’Homme-masse (1920) et Hinkermann (1923) reconnues comme appartenant à la veine expressionniste, ont en commun les thèmes de la guerre, de la mort et de la révolution. Motivée par son engagement politique, la Conversion marque les débuts de la création littéraire du dramaturge pour qui le théâtre est un moyen d’expression et donc d’action politique. La pièce reflète l’expérience personnelle de Toller qui, de jeune engagé volontaire, deviendra un révolutionnaire pacifiste au message humaniste.

Cette lecture sera faite par la compagnie de Péguy-Jaurès.

 

«Mère, ne sens-tu pas comme la terre bouillonne. La terre est devenue un ventre unique et puissant qui trésaille de douleurs. Pense aux souffrances que tu as connues pour me mettre au monde, il en est de même aujourd'hui pour la terre qui se tord, ventre déchiré et sanglant, pour accoucher à nouveau de l'humanité… » Ernst Toller

Représentations

Jardin des Écritures
  • jeudi 31 juillet 18h00
Tarifs

Gratuit
Réserver

Archives

- festival 2019
- festival 2018
- festival 2017
- festival 2016
- festival 2015
- festival 2014
- festival 2013

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle