Devenez mécène

Les Trois Mousquetaires - 3 saisons d'après Alexandre Dumas

Accueil
Spectacles
Les Trois Mousquetaires - 3 saisons
"On ne reçoit personne mousquetaire sans l'épreuve préalable d'une campagne, ou de quelque action d'éclat", Tréville, chapitre III  

Saison 1 - L'apprentissage (durée : 1h30)
Saison 2 - D'Artagnan se dessine (durée : 1h45)
Saison 3 - Les ferrets ou l'honneur de la reine (durée : 2h30)

L’œuvre

Pourquoi réarmer les Mousquetaires ?

Qui peut aujourd’hui, en France et ailleurs, ignorer les noms d’Athos, Porthos, Aramis et d’Artagnan ?

La gloire qui les précède occulte les réalités sensibles du texte de Dumas. Car en vérité, les mousquetaires imposent dans le roman et sur la scène de l’histoire de singulières figures de héros. Débraillés, avinés, écorchés, violents, amoraux et coureurs, non seulement ils ne sont pas les grands chevaliers que l’on croit, mais surtout ils occupent dans le royaume une place politique unique. Armés et légitimés par le roi, leur liberté d’action semble illimitée et pourtant, presque aucun de leurs faits d’armes ne s’exerce dans la légalité. Ce sont des héros pris dans une zone grise : ils se tiennent au milieu, entre César et Mandrin, entre le souverain et le hors-la-loi.

Ce qui nous intéresse, obscurément, passionnément, dans ce block-buster de la littérature, trop vite et bien rangé dans les rayons de la littérature jeunesse, c’est la généalogie de cette violence d’état, éruptive, comique, chaotique et sanglante.

 

Présentation du projet artistique

1) Une Série théâtrale : Notre spectacle est en réalité plusieurs spectacles : une série de 20 épisodes de 30 à 45 minutes chacun, regroupés en Saisons (spectacles d’1h30 à 2h30) qui peuvent être représentées séparément ou en Intégrale. Des résumés des épisodes précédents permettent de voir les spectacles indépendamment les uns des autres. L’adaptation complète du roman d’Alexandre Dumas est composée de 6 Saisons, soit deux trilogies (ou deux cycles) d’une dizaine d’épisodes, qui racontent l’arrivée d’un jeune gascon à Paris et son implication dans l’intrigue des ferrets de la Reine pour le premier, puis, pour le second, la vengeance du Cardinal de Richelieu et la poursuite de Milady Clarick de Winter, qui devient alors le personnage central.

2) Un récit au long cours : Faire l’expérience d’une série théâtrale est l’occasion pour nous de s’emparer du phénomène culturel et esthétique de la série tv ou vidéo et d’allier ses atouts à ceux du spectacle vivant : marier le goût de la narration par épisode, de ses effets de suspense et d’addiction à celui de la co-présence des acteurs et des spectateurs, ajouter au plaisir des retrouvailles régulières avec un feuilleton celui de la surprise, de l’accident, et de l’imprévu théâtral ; utiliser enfin la base fixe du récit d’aventures comme terrain d’inventions dramatiques constamment renouvelées. Se servir, aussi, d’un roman connu de tous pour produire des rencontres, des frottements et des décalages inattendus entre un univers littéraire saturé d’imaginaire partagé, et les questions que nous posent le monde et le temps dans lesquels nous vivons.

3) Des dispositifs immersifs. À chaque épisode, les spectateurs changent de lieu ou de point de vue sur l’histoire, qui se déroule non seulement devant eux, mais partout autour, au-dessus, au-dessous, derrière eux. À côté des théâtres, le projet est donc aussi conçu pour investir des lieux publics, des lieux « communs », où chaque fois la mise en scène s’adapte et se réinvente, utilisant toutes les possibilités offertes par l’architecture du lieu investi. La porosité entre réalité contextuelle et fiction théâtrale est la zone trouble dans laquelle nous installons le récit, et créons du jeu.

4) Des formes décomplexées : Pas de cape ni d’épée dans cette version du roman. Traiter Dumas au XXIème siècle implique de réinventer des codes esthétiques qui nous correspondent. Ici, les références sont du côté de Sergio Leone et des Monty Pythons, et du côté des grandes séries ou sagas cinématographiques d’aujourd’hui. Loin de s’en tenir à une seule ligne esthétique, nous empruntons donc librement et sans complexe à tous les genres pour que se déploie sur le plateau la polyphonie romanesque de Dumas.

 

Vidéo

Teaser de la série des 3 Mousquetaires

Distribution

Production Collectif 49 701
Coproduction : Les Tombées de la Nuit - Rennes, Théâtre Sorano - Toulouse, Festival Paris l'Eté, Théâtre du Nord CDN Lille Tourcoing Hauts de France, le Printemps des Comédiens.
Avec le soutien de la DRAC Ile de France et la participation artistique du Jeune Théâtre National

Représentations

RDV Place Champollion, Figeac
  • jeudi 25 juillet 21h00
  • samedi 27 juillet 21h00
  • mercredi 31 juillet 20h30
Tarifs

Tarif pleinTarif réduit-découverteTarif passionTarif jeune
1916136

Abonnement découverte : 4 spectacles minimum au tarif découverte/réduit.
Abonnement passion : 8 spectacles minimum au tarif passion.
Tarif réduit-découverte : groupes à partir de 10 personnes, comités d’entreprise, détenteurs de la carte Pass Grand Cahors pour les représentations sur Cahors et Grand Cahors uniquement, abonnés découverte.
Tarif passion : demandeurs d’emploi (sur présentation d’un justificatif), abonnés passion
Tarif jeune : moins de 18 ans, étudiants de moins de 25 ans.

Réserver

Archives

- festival 2018
- festival 2017
- festival 2016
- festival 2015
- festival 2014
- festival 2013

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle