Devenez mécène

Assemblée d'après Marion de Lorme de Victor Hugo

Accueil
Spectacles
Assemblée
« Le théâtre est un point d’optique. Tout ce qui existe dans le monde, dans l’histoire, dans la vie, dans l’homme, tout doit et peut s’y réfléchir, mais sous la baguette magique de l’art. » — Victor Hugo 

Note d'intention

L’intrigue est simple. Une femme riche aime un homme pauvre. L’homme est condamné à mort. La femme use de tous les moyens en sa possession pour tenter de le sauver. À partir de ce scénario, tout l’univers du poète se met en mouvement. Hugo s’inspire du théâtre shakespearien et déploie tous ses talents. Il démonte une à une toutes les fondations du théâtre classique. Le romantisme est en train de naître. C’est par l’explosion de ces conventions que j’ai abordé «Marion de Lorme». Rebondir sur les excès que propose Hugo, pour rendre toute la modernité de sa démarche. La troupe prend à son compte toutes les problématiques de la pièce: la volonté de rédemption de ses personnages, la lutte contre la peine de mort, la critique du difficile exercice du pouvoir, le désir de pureté (voire d’innocence) qui tourne au fanatisme et l’exacerbation des sentiments. Tout cela se bouscule au rythme des amours de Marion de Lorme. Et la troupe raconte, joue, déplace le public, l’interroge, l’amuse et l’émeut. «Assemblée» est une expérience collective. Nous avons travaillé sur la proximité. Dans un dispositif bifrontal, les spectateurs se font face, rassemblés de part et d’autre d’un mince couloir. Les actrices et les acteurs dissimulés parmi eux, surgissent, parlent et occupent ce terrain de jeu. Cette piste. Ils racontent. Ils interpellent. Surtout, ils incarnent le drame de «Marion de Lorme». Et par effet de contamination, cette folie du jeu gagne tout le monde, d’abord le musicien ensuite le metteur en scène puis le public qui sera lui aussi emporté par le souffle hugolien. Avec «Assemblée», j’ai voulu inscrire notre troupe dans la grande tradition du «Théâtre Populaire». C’est-à-dire d’un théâtre exigeant et pourtant accessible au plus grand nombre. Car Hugo c’est un esprit en marche. Il ne se laissait enfermer dans aucune posture. Il a toujours suivi la ligne de fuite, celle de l’humanisme. Et l’humanisme n’est jamais figé. Car il y a toujours des injustices que nous devons combattre, des inégalités que nous devons dénoncer et des libertés qui nous devons prendre.

ASSEMBLEE from Benjamin Fontana on Vimeo.

Distribution

Production la compagnie provisoire. Coproduction Théâtre de l'Albarède, Conseil Départemental de l'Hérault, Région Occitanie.

Représentations

Salle Balène, Figeac
  • dimanche 29 juillet 19h30
Tarifs

Tarif C
Tarif pleinTarif réduit-découverteTarif passionTarif jeune
série unique 1916136

Formule découverte : de 4 à 7 spectacles par personne
Formule passion : à partir de 8 spectacles par personne
Tarif réduit : demandeur d’emploi, groupe à partir de 10 personnes
Tarif jeune : moins de 18 ans, étudiant de moins de 25 ans

Archives

- festival 2017
- festival 2016
- festival 2015
- festival 2014
- festival 2013

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle