Devenez mécène

Moderato Cantabile de Marguerite Duras

Accueil
Spectacles
Moderato Cantabile
Moderato Cantabile est un ouvrage publié en 1958 alors que la carrière de Marguerite Duras est déjà bien lancée. Pauline Moulène et Youssef Kassimi Jamal proposent une lecture mise en musique du chapitre 1 de cette œuvre, lecture qui aura lieu Place des Écritures.  

 

Chapitre 1

Un après-midi de printemps. Une ville au bord de la mer. Tous les vendredis, Anne Desbaresdes, la femme du Directeur des Fonderies, emmène son fils prendre des leçons de piano chez Mlle Giraud. L'enfant contrarie son professeur : il ne parvient pas à retenir le sens de l'expression Moderato Cantabile. Soudain la leçon est interrompue par un cri. Une rumeur s'élève du café non loin de là. Quand Anne regagne la rue, elle apprend les raisons de cette agitation : une femme vient d'être tuée par son amant. L'homme, éperdu, étreint le corps de sa victime, inconscient du tumulte qui l'entoure.

 

Extraits

Veux-tu lire ce qu'il y a d'écrit au-dessus de ta partition ? demanda la dame.

- Moderato cantabile, dit l'enfant.

La dame ponctua cette réponse d'un coup de crayon sur le clavier. L'enfant resta immobile, la tête tournée vers sa partition.

- Et qu'est-ce que ça veut dire, moderato cantabile ?

- Je ne sais pas.

Une femme, assise à trois mètres de là, soupira.

- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame.

L'enfant ne répondit pas. La dame poussa un cri d'impuissance étouffé, tout en frappant de nouveau le clavier de son crayon. Pas un cil de l'enfant ne bougea. La dame se retourna.

-  Madame Desbaresdes, quelle tête vous avez là, dit-elle.

Anne Desbaresdes soupira une nouvelle fois.

- À qui le dites-vous, dit-elle.

L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.

- Je te l'ai dit la dernière fois, je te l'ai dit l'avant-dernière fois, je te l'ai dit cent fois, tu es sûr de ne pas le savoir ?

 

Pauline Moulène

Après une formation au cours Florent, Pauline Moulène intègre l'école nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT) à Lyon.

En 2003, elle rejoint la troupe permanente de la Comédie de Valence alors co-dirigée par Christophe Perton et Philippe Delaigue. Elle est comédienne permanente durant 7 ans. Elle interprète des textes classiques (Euripide, Racine, Molière, Claudel, Camus...) et travaille également un  répertoire plus contemporain (Pauline Sales, Marion Aubert, Harrower...) sous le regard de différents metteurs en scène (Christophe Perton, Philippe Delaigue , Y.J. Colin, Olivier Maurin , Olivier Werner, Richard Brunel...). De retour à Paris, elle joue dans les Liaisons Dangereuses ms. John Malkovich. Elle travaille ensuite avec différentes compagnies (Kiss my Kunst, Opéra Éclaté, Hôtel du Nord, Querelle, Astrov...) et crée en 2017 sa propre compagnie : la compagnie LIV. Parallèlement à ses activités théâtrales, elle tourne régulièrement pour la télévision et le cinéma et participe à de nombreuses fictions radiophoniques sur France Culture.

Retrouvez Youssef Kassimi Jamal dans Accord’Orient, Les Orientales, l’Usine en fête

 

Distribution
  • Pauline Moulène
  • Youssef Kassimi Jamal
Représentations

Place des Écritures
  • samedi 29 juillet 18h00
Informations / repli

En cas d'intempéries, la lecture aura lieu salle Balène.

Tarifs

gratuit

Archives

- festival 2016
- festival 2015
- festival 2014
- festival 2013

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle