Devenez mécène

Ma Folle Otarie

Accueil
Spectacles
Ma Folle Otarie
Un comédien seul. Et avec lui ni costume fantastique, ni accessoires pour raconter la monstruosité, la métamorphose physique 

Il s'agit du portrait d'un homme qui n'aura jamais dit ni oui, ni non à rien, qui n'aura jamais encore rien vécu, ni aimé vraiment, ni refusé quoique ce soit, ni connu l'indignation, ni la passion, un homme en deuil de sa propre vie, et qui se retrouve soudain à grossir des fesses, jusqu'à atteindre des proportions monstrueuses. Sans comprendre, il fuira la ville, le monde, et rencontrera une otarie au milieu de l'océan ...

Synopsis
Ma folle otarie, c’est avant tout l’histoire d’un homme sans folie. Un homme ordinaire pourrait-on dire. Sans histoire, on dit ça. Sans aucune histoire d’aucune sorte. C’est l’histoire d’un homme qui n’en a jamais connue, ni bouts d’histoires, ni tranches de vie, ou plutôt l’histoire d’un homme qui n’a jamais connu qu’Esméralda, un amour inabouti, un amour sans fin ni même début. La belle a terminé son vol du bout du monde, qui allait les réunir pour la première fois, au fond de l’océan atlantique. Les jours sont gris depuis pour ce petit gars sans couleur employé comme agent de voyage dans un tour-opérateur spécialisé longs courriers, quelle ironie. Arrive le jour où la nature s’en mêle. Le bonhomme ne peut plus ni enfiler son slip sans en casser l’élastique, ni même s’assoir sans détruire pantalons et fauteuils de bureau. Du jour au lendemain, son postérieur va s’agrandir, grossir, enfler, gonfler jusqu’à mesurer, peut-être, la taille d’un demi cachalot. C’est la vie d’un homme dont la première histoire de fesses concernera les siennes principalement et la taille exponentielle qu’elles atteindront, jour après jour, sans explication médicale ni remède miraculeux. C’est un voyage entre Paris et Dieppe, un périple sur la Seine et sous les lumières des phares. C’est la transformation d’un type au quotidien tiède et mou en une créature qui attire tous les regards et les railleries, le destin d’un humain à l’envie monstre de devenir quelqu’un et de vivre peut-être enfin quelque chose.
Brice Hillairet

Distribution
  • Texte et mise en scène : Pierre Notte - Artiste invité
  • avec Brice Hillairet

Production Compagnie Les gens qui tombent

Presse

Monologue haletant et inventif, c’est l’histoire d’une émancipation drôle et émouvante, contée par un comédien au panache fou. Sandrine Blanchard - Le monde.fr

Une folie douce très tendre, un spectacle qui nous enchante et qui prouve que Pierre Notte est vraiment un auteur et un metteur en scène à suivre. Charlotte Lipinska, Le Masque et la Plume

Quelle belle leçon sur le respect de l’autre, sur le droit à la différence. Gérald Rossi, l’Humanité

Représentations

Salle Balène à Figeac
  • jeudi 27 juillet 20h00
  • mercredi 02 août 20h00
Tarifs

Tarif D
Tarif pleinTarif réduit-Formule découverteFormule passionTarif jeune
série unique 121086

Formule découverte : de 4 à 7 spectacles par personne
Formule passion : à partir de 8 spectacles par personne
Tarif réduit : demandeur d’emploi, groupe à partir de 10 personnes
Tarif jeune : moins de 18 ans, étudiant de moins de 25 ans

Archives

- festival 2016
- festival 2015
- festival 2014
- festival 2013

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle