Devenez mécène

Don Quichotte, chronique d'un naufrage annoncé

Accueil
Spectacles
Don Quichotte, chronique d'un naufrage annoncé
 

Considéré comme le roman des romans, Don Quichotte conte l’histoire d’un homme qui décide de lutter contre la médiocrité du monde, pour la transformer en une épopée fantasmagorique. Mettant sur un pied d’égalité le livre saint et le livre profane, le personnage du Quichotte pose la question de la foi : foi religieuse, foi dans les chefs-d'œuvre, foi dans l'acte créateur, foi dans l'aventure collective... Narrateur dans la narration, histoires dans l’histoire, théâtre dans le théâtre : Don Quichotte est multiple. C’est une satire, un prêche, un hommage, une confession, un divertissement. Tous les styles s’y côtoient. Reconstituant un plateau de tournage – rails de travelling, caméras, grue, projecteurs, etc. – la scénographie est une "boîte à outils" grâce à laquelle comédiens et techniciens construisent et déconstruisent la représentation. Revendication de l'artifice théâtral, mises en abyme, coups de théâtre : les Dramaticules sondent la créativité, la liberté et la subversion qui inondent le roman.

Il y a treize ans, j’ai réuni un groupe de comédiens de ma géné- ration avec lequel est née la Compagnie des Dramaticules. Ensemble, nous avons créé une grammaire de jeu. Travailler en troupe nous a permis de créer un répertoire de spectacles toujours vivants, enrichis par les années et les créations nouvelles. J’aime que cohabitent dans un même spectacle la tradition et l’expérimentation, la grandiloquence et le réalisme le plus trivial, la moquerie satirique et l’hommage vibrant, la tragédie classique et le canular. Mes choix de répertoire et de création sont toujours guidés par cette envie de décloisonner les genres, de bousculer les codes, de contester la notion de format. Parce que son héros est un insoumis, Don Quichotte cristallise ce rap- port au théâtre, ce rapport au monde.

L’histoire en quelques mots : Alonso Quijano a lu trop de romans de chevalerie. Il en devient fiévreux et fou. Il change de nom, décide de se faire chevalier errant et part sur les routes, accompagné de son écuyer Sancho Panza, cherchant la gloire, défendant les opprimés, pourfendant les oppresseurs, luttant contre les injustices de ce monde. Et dans cette quête d’idéal, il confond théâtre et réalité, met sur un pied d’égalité le livre saint et et le livre profane, et devient, jusqu’à la transe, un fana- tique de la fiction chevaleresque.   Jérémie Le Louët

Distribution
  • Adaptation, mise en scène et jeu : Jérémie Le Louët
  • Collaboration artistique : Noémie Guedj
  • Avec : Julien Buchy
  • Anthony Courret
  • Jonathan Frajenberg
  • David Maison
  • Dominique Massart
  • Scénographie : Blandine Vieillot
  • Construction : Guéwen Maigner
  • Costumes : Barbara Gassier
  • Lumières : Thomas Chrétien
  • Son : Simon Denis

Production Compagnie Les Dramaticules,
Co-production Châteaux de la Drôme, Théâtre de Châtillon, Théâtre de la Madeleine - SC de Troyes, Les Bords de Scènes - Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine, Théâtre André Malraux - Chevilly-Larue
Avec le soutien du Conseil régional d’Île-de-France, du Conseil départemental du Val-de-Marne, du Conseil départemental de l’Essonne, d’Arcadi Île-de-France, du Centre d’art et de culture de Meudon et du Théâtre 13 à Paris

Presse

On passe d'une fiction à une autre en permanence, d'une atmosphère à une autre aussi : du burlesque, du rire, à des instants plus poétiques. Le public est pris à partie, appelé à participer quelque fois. Le spectacle mis en scène par Jérémie Le Louët ne se laisse classer dans aucun genre théâtral. Nathalie Rodrigues - France Bleu

Sujet réalisé par Anne CHEPEAU - Info culture du 4 août 2016. À écouter en replay : http://www.franceinfo.fr/emission/info-culture/2016-ete/don-quichotte-l-assaut-de-grignan-04-08-2016-09-32

Emission "Le Petit Journal des Festivals" du 21 juillet 2016, Stéphane Capron. A écouter en replay : https://www.franceinter.fr/emissions/le-petit-journal-des-festivals/le-petit-journal-des-festivals-21-juillet-2016

Représentations

Espace Mitterrand à Figeac
  • samedi 29 juillet 20h00
Tarifs

Tarif B
Tarif pleinTarif réduit-Formule découverteFormule passionTarif jeune
série 1 23191610
série 2 16131110

Formule découverte : de 4 à 7 spectacles par personne
Formule passion : à partir de 8 spectacles par personne
Tarif réduit : demandeur d’emploi, groupe à partir de 10 personnes
Tarif jeune : moins de 18 ans, étudiant de moins de 25 ans

Archives

- festival 2016
- festival 2015
- festival 2014
- festival 2013

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle