Ismaël Ruggiero

Avant son entrée à l’école du Théâtre National de Strasbourg (TNS), il joue dans de nombreux spectacles sur la région toulousaine ; notamment avec Patrick Abéjan dans La nuit des Rois de Shakespeare ; Laurent Ogée dans Britannicus, Phèdre, Iphigénie de Racine mais aussi Jean-Marc Brisset dans Le joueur de Regnard et avec Jean- Jacques Mateu dans Foi, amour, espérance de Odon von Horváth et La petite histoire de Eugène Durif.

Depuis sa sortie du TNS en 1999, il joue dans Embouteillages avec Anne-Laure Liégeois.
On le retrouve dans Anticlimax de Werner Schwab mis en scène par Hauke Lanz, à la MC93 en 2002.

Il joue dans La vie de Galilée de B. Brecht avec Christophe Rauck, au Théâtre du peuple de Bussang, dans Le prince travesti de Marivaux avec Irène Bonnaud au Théâtre de Dijon et en Bourgogne.

Compagnon d’études du metteur en scène Guillaume Delaveau, il a joué dans plusieurs de ses spectacles : Peer Gynt / Affabulations d’après Henrik Ibsen (2000) ; Philoctète de Sophocle (2002) ; La vie est un songe de Calderón ; Iphigénie, suite et fin d’après Euripide et Yannis Ritsos (2006) ; Massacre à Paris de Christopher Marlowe (2008).

En 2010, il joue dans Amphitryon de Molière au Théâtre des Abbesses avec Bérangère Jannelle, puis sous la direction de Fabrice Pierre dans Le jour se lève Léopold de Serge Valletti (2011) et dans Romulus le Grand de Friedrich Dürrenmat (2011) aux Anciennes Tanneries d’Amilly.

C’est en 2014 qu’il croise pour la première fois Sébastien Bournac pour la lecture de Yukonstyle de Sarah Berthiaume à l’Espace Croix Baragnon à Toulouse.

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle